Consultez nos articles et découvrez nos meilleures astuces!

Des insectes dans mon jardin – les recycleurs (2/3)

July 29, 2019

La semaine dernière nous évoquions les pollinisateurs rencontrés dans nos jardins. Aujourd’hui, nous vous proposer de regarder de plus près une autre catégorie d’auxiliaires : les recycleurs…

 

Du recyclage à la terre

Ces recycleurs en questions ne sont pas seulement des champions en matière de déchets, ils ont aussi, comme le ver de terre, la faculté d’aérer le sol et de favoriser l’activité du sol.

 

Ces animaux vont permettre aux débris et détritus d’être fragmentés et décomposés afin que leurs nutriments soient à nouveaux assimilables par les plantes.

Parmi ces bêtes, on peut noter le cloporte, les vers de terre, le mille-pattes, l’acarien, la liste est grande !

 

Dessine-moi un cloporte

Bien que souvent son allure repousse, le cloporte est un allié indispensable au jardin. Il va s’occuper de grignoter les feuilles mortes et le bois, tout en restant discret. Ce crustacé terrestre se cache dans l’obscurité, sous les pierres. Il privilégie les lieux humides et il est même devenu un animal élevé par certains passionnés.

 

 

Un ver… et au boulot !

Les vers de terre de surface ont comme mission de dégrader les débris au sol, tandis que les lombrics qui vivent plus profond dans le sol s’occupent quant à eux d’aérer la terre et de l’enrichir. L’azote, élément capital pour le monde végétal, est apporté grâce à l’activité du lombric. Par son activité, le ver permet aux plantes de s’enraciner plus facilement et lui assure une meilleure croissance.

 

S’il est si utile dans mon jardin, pourquoi ne pas le multiplier ?

On entend encore souvent que les lombrics, lorsqu’ils sont coupés en deux parties, donnent alors deux lombrics vivants. Cela est faux et il est cruel de les découper ainsi ! La plupart du temps, un ver coupé en deux ne survivra pas, inutile donc d’essayer chez vous.

 

Invisibles mais utiles

Les diverses bactéries qui peuplent notre sol sont également très utiles et apportent une contribution intéressante, bien qu’on ne les distingue pas. Elles vont effectuer un brassage des matières en décomposition dans la terre.

 

Ces bactéries vont également jouer un rôle dans l’évolution de la qualité du sol. Appuyées par les autres acteurs, comme les champignons et la faune présente sur et dans la terre, toute cette activité tend à grandement améliorer votre jardin.

 

Favoriser l’activité du sol

Pour activer au mieux votre terrain, il existe des solutions diverses. Vous pouvez faire un apport de compost dans le sol et y ajouter des vers de terre. L’idée est de garder une activité dynamique et donc une bonne production en vue des plantations.

 

Le BRF (bois raméal fragmenté) est un apport de qualité pour le sol. Il agit également comme un paillage et retiendra l’humidité au sol, en plus d’apporter un peu d’ombre. Les champignons se chargeront de dégrader ces fragments

 

Il n’est pas utile de recourir à des produits chimiques, dans le sens où la nature nous fournit tout ce qu’il faut pour atteindre un équilibre et une bonne production, avec une activité saine.

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

Des insectes dans mon jardin - les prédateurs (3/3)

August 5, 2019

1/4
Please reload

Posts Récents

August 21, 2019

Please reload

Archives
Please reload

Rechercher par Tags