Consultez nos articles et découvrez nos meilleures astuces!

Comment se débarrasser des escargots

May 8, 2017

Il n’est pas rare dans nos jardins de croiser la route d’un escargot. Pour le repérer, il suffit de suivre son sillon de bave séchée, qui laisse une trace blanche et brillante. Ce mollusque (au même titre que la limace) est friand de bon nombre de plantes du potager. Fruits mûrs (tomates, fraises),  feuillage de plantes et légumes (fanes de céleri, carottes, etc.) font partie de ses repas.

 

 

Comment peut-on lutter contre leurs dégâts ?

 

Si vous constatez des feuilles grignotées de manière irrégulière, des traces de mucus brillant ou que vous constatez simplement la présence de ces animaux, peut-être aurez-vous envie de protéger votre jardin. Parmi les valeurs chères à Nature&Co, le respect de la vie et de l’environnement arrivent en tête. Pour cette raison, nous vous recommandons fortement d’employer des méthodes douces.

 

La première et meilleure solution consiste à repérer les escargots dans votre jardin. Collectez-les délicatement et stockez-les dans un récipient. Une fois que vous aurez ramassé un bon nombre d’entre eux, allez simplement les libérer plus loin (un champ, une forêt ou tout autre espace identique fera l’affaire). De cette manière, vous ne leur ferez pas de mal et vous sauvegarderez vos plantes. Bien entendu, vous ne pourrez pas tous les repérer, mais vous aurez grandement limité les dégâts. Faites une inspection régulière de vos plantes pour en trouver de nouveau. En le faisant régulièrement, vous endiguerez avec rapidité et efficacité les invasions.

 

La seconde option consiste à recycler vos coquilles d’œuf. En effet, une fois réduites en petit morceaux, les coquilles peuvent aisément se répandre au pied de vos plantes. Les escargots n’apprécie pas les arrêtes tranchantes des coquilles et contourneront l’obstacle, préservant vos cultures. En agissant de la sorte, vous faites un geste pour l’environnement et enrichissez votre sol grâce au calcium contenu dans les coquilles. Le sable entravera également les déplacements mais n’a pas l’avantage de nourrir la terre.

 

Bon à savoir !

 

Les escargots sont particulièrement actifs de nuit et leurs mouvements sont facilités lorsque le sol est humide. Tournez cela à votre avantage en arrosant le matin et en laissant sécher le sol le reste de la journée. En adoptant cette simple méthode, vous leur rendrez la tâche plus difficile et bon nombre d’escargots ne resteront pas.

Vous pouvez également débarrasser votre jardin des mauvaises herbes et autres « cachettes ». En griffant régulièrement la terre, vous prévenez la ponte et réduisez le nombre d’œufs. La petite équipe de mollusque n’aura plus d’intérêt à s’installer chez vous.

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

Des insectes dans mon jardin - les prédateurs (3/3)

August 5, 2019

1/4
Please reload

Posts Récents

August 21, 2019